Vapeur

Vapeur

Histoire de la machine à vapeur - Neuf
36,02 €
Cet ouvrage regroupe en un seul volume les deux tomes originaux de la deuxième édition de L’Histoire de la machine à vapeur écrite en 1882 par Robert Henry THURSTON, professeur de mécanique à l’Institut polytechnique Stevens d’Hoboken, près de New-York. Il a été revu, annoté et augmenté d’une introduction par J. HIRSCH, professeur de machines à vapeur à l’École des Ponts et Chaussées de Paris. 
Des prémices de Héron d’Alexandrie, de Worcester, Papin ou Savery aux premières machines de Newcomen, Beighton, Smeaton et bien sur James Watt, Robert Henry THURSTON nous guide dans cet univers passionnant qui a bouleversé notre mode de vie.
Superbement illustré de plus de 150 dessins et gravures, il nous montre l’évolution de ce fantastique moyen de transformer l’eau et le feu en énergie motrice. Des premières applications industrielles pour élever l’eau aux fabuleux moyens de transport qui ont révolutionné le XIXème siècle, Thurston passe en revue les locomotives, les locomobiles, la navigation à vapeur et toutes ces autres inventions du génie humain qui ont permis la révolution industrielle.   
Robert Henry THURSTON est né aux Etats-Unis le 25 Octobre 1839, à Providence dans l’État de Rhode Island et est mort le 25 Octobre 1903, à Ithaca, État de New York.
Les Machines à Vapeur - Neuf
9,48 €
Ce livre aurait pu s’appeler «L’Histoire illustrée de la Machine à Vapeur», tellement il fait la part belle aux illustrations.
D’une façon claire, simple et pratique, Jean-Paul Delaby retrace l’histoire de cette formidable source d’énergie dont la découverte puis la maîtrise ont permis aux hommes de développer des machines de plus en plus puissantes et sûres.
Présente dans tous les secteurs : industrie, militaire, agriculture, transports..., et même domestique, la vapeur a permis l’essor de l’industrie dès le 19e siècle contribuant ainsi au développement des sociétés industrialisées.
Gouvernails à vapeur Farcot - Neuf
18,96 €
Jusqu’à Joseph Farcot, la vapeur était utilisée pour faire avancer les énormes cuirassés ou autres vaisseaux, mais on était incapable d’utiliser l’énergie de la vapeur pour commander leur gouvernail de plusieurs tonnes.
Cet habile et prolifique ingénieur eut l’idée d’appliquer l’action de la vapeur sur le gouvernail en provoquant une rétroaction, l’effet réagissant sur la commande. On a pu dès lors manoeuvrer ces cuirassés géants très facilement, sans effort, à l’aide d’une simple commande.
Cet ouvrage présente et décrit ce principe révolutionnaire, illustré de nombreux plans et gravures précis et de quatre planches en fin d’ouvrage. Joseph Farcot était un ingénieur spécialiste des machines à vapeur. Il fut surnommé « l’homme aux cent quatre vingt quatorze brevets ».
Les bateaux à vapeur - Neuf
22,75 €
Depuis les premiers essais de Denis Papin jusqu’aux géants des mers tels que le Solférino ou le Péreire, l’auteur nous fait revivre cette période passionnante des débuts de la navigation à vapeur, abondamment illustré de 120 magnifiques gravures.
La machine à vapeur - T 1 et 2 - Neuf
79,62 €
960 pages ! 1036 gravures et plans !
Nouvelle édition en un seul volume.
Plus qu’un traité, ce magnifique ouvrage est la Bible de tous les passionnés de vapeur, la référence dans ce domaine extrêmement technique.
Cette nouvelle technologie a révolutionné le monde industriel au XIXe siècle et a permis l’essor et le développement de notre monde moderne.
Édouard Sauvage, professeur à l’École Nationale des Mines, détaille dans ce livre remarquable la théorie du travail de la vapeur, examine les mécanismes de distribution et de régularisation, décrit les principaux types d’appareils et fait l’étude de la condensation et de la production de vapeur.
Illustré de plus de 1000 gravures et plans – pratiquement une gravure par page – cet ouvrage n’a pas son équivalent actuellement et était, jusqu’à ce jour, très recherché par les amateurs.
Complété d’une importante bibliographie, ce véritable outil de travail fait partie des grands écrits scientifiques qui ont marqué l’histoire de la science et des hommes qui ont voué leur vie à cette recherche.
Entièrement recomposé, « La machine à vapeur » est enfin disponible en version moderne et accessible.
La Vapeur - Neuf
18,01 €
Né à Pierre, le 5 juillet 1826, Amédée Guillemin fit ses études à Beaune et à Paris, puis devint professeur libre de mathématiques et de sciences.Quelques années après, en 1860, il se fixa à Chambéry où il fut secrétaire de la Rédaction du journal politique La Savoie, puis il revint à Paris, après l’annexion, et il écrivit, avec beaucoup de talent, la chronique scientifique de l’Avenir national.
Il commença bientôt à publier ses ouvrages scientifiques de physique et d’astronomie, qui sont devenus célèbres. Son remarquable livre intitulé le Ciel (1864) magnifiquement édité, a été traduit en plusieurs langues et a eu de nombreuses éditions.
C’est en 1877 que fut publiée la septième édition de ces notions élémentaires d’astronomie, où de nombreuses illustrations et planches hors texte se joignent à un texte toujours précis. Amédée Guillemin écrivit en outre deux ouvrages de la Bibliothèque des merveilles ; ces ouvrages ont pour titres : La Vapeur et Les chemins de fer.
Aujourd’hui encore, les écrits d’Amédée Guillemin peuvent être considérés comme un modèle de méthode et de précision.