legend
zoom_out_map
chevron_left chevron_right

Le temple de Séti Ier

En 1912, lorsque paraît Abydos. Le Temple de Séti Ier, Jean Capart n’en est encore qu’à l’aube de sa fantastique carrière, mais on devine déjà dans son récit les qualités qu’apprécieront son public et ses collègues égyptologues. Il récoltera les plus grands éloges.

Au printemps 1909, au cours de son quatrième voyage d’études en Égypte, Jean Capart se rend pour la première fois à Abydos. Ce site majeur, voué au culte d’Osiris, est situé à environ 500 km du Caire. Là, il réalise au total pas moins de 500 plaques photographiques. Il sélectionne une cinquantaine de photographies qu’il transforme en clichés de projection en vue d’illustrer - chose rare à cette époque - ses cours et ses conférences.

Le 5 mars 1911, à la demande de son ami Emile Guimet, il s’en va donner une conférence illustrée au Musée Guimet de Paris. Il y rencontre un succès tel que, de toutes parts, on lui suggère de coucher sa conférence sur le papier. Ce sera chose faite le 27 mai 1912, par un ouvrage comprenant une trentaine de pages de texte et 50 planches d’illustrations qui s’intitule Abydos. Le Temple de Séti Ier. Etude générale. Comme il se doit, il est dédicacé à John Garstang, l’homme qui l’avait accueilli à Abydos trois ans plus tôt. En publiant cet ouvrage, Capart n’a d’autre ambition que de donner une vue d’ensemble d’un monument auquel, depuis Auguste Mariette, extrêmement peu de publications ont été consacrées.

Les magnifiques photos mettent en évidence la beauté brute des pierres et les bas-reliefs et les hiéroglyphes prennent alors toute leur signification. Jean Capart est considéré aujourd’hui comme le fondateur de l’égyptologie belge.

  • Neuf
  • Déclassé
22,75 € TTC 22,75 € (HT)

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

En savoir plus

1122
178 cm
254 cm
0.31 kg
978-2-36965-050-8
Fiche technique
Format (en mm)
178 x 254
Reliure
Broché collé
Nombre de pages
160
Gravures - Illustrations
50
Édition originale
1122