legend
zoom_out_map
chevron_left chevron_right

Voyages au centre de l'Afrique

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

  • Neuf
18,01 € TTC 18,01 € (HT)
TTC
account_circlePartager cet ouvrage
Voyages au centre de l'Afrique

Voyages au centre de l'Afrique

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

J'accepte la Politique de protection des données .  

En 1849, le gouvernement anglais offre à Heinrich Barth de prendre part à l’expédition que James Richardson et Adolf Overweg étaient sur le point d’entreprendre en Afrique. Le but principal de ce voyage était d’ouvrir le Soudan au commerce européen et de substituer au trafic des hommes celui des richesses naturelles du pays L’expédition partit de Tripoli le 2 avril 1850.

Le 6 mai elle atteignait Mourzouk où les voyageurs séjournèrent plus d’un mois. De là ils se dirigèrent vers l’Aïr, contrée totalement inconnue des Européens. Après les disparitions successives de Richardson (mars 1851) puis d’Overweg (septembre 1852), Barth restait seul pour achever l’entreprise.

Ayant reçu de nouveaux moyens financiers du gouvernement anglais, Heinrich Barth se décida à reprendre son exploration vers des terres inconnues. Il atteignit Tombouctou le 7 septembre 1853. Pendant plus d’un an, l’absence totale de nouvelles de lui fit craindre sa disparition. Un de ses compatriotes, Vogel, fut même envoyé à sa recherche.

Le 1er décembre 1854, Heinrich Barth rencontrait Vogel, le premier Européen qu’il eût vu depuis plus de deux ans. Ayant passé l’hiver à Kouka, il quitta la capitale du Bornou en mai pour arriver à Marseille en septembre 1855, après une absence de près de six ans Le texte que nous proposons ici est le résumé de ces voyages qui se sont étalés de 1849 et 1855.

1070
155 cm
220 cm
0.26 kg
978-2-917254-81-3
Format (en mm)
156 x 234
Reliure
Broché collé
Nombre de pages
140
Gravures - Illustrations
Oui
Édition originale
1855
Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
chat Commentaires (0)