legend
zoom_out_map
chevron_left chevron_right

Les sources du Nil

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

  • Neuf
23,70 € TTC 23,70 € (HT)
TTC
account_circlePartager cet ouvrage
Les sources du Nil

Les sources du Nil

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

J'accepte la Politique de protection des données .  

Au milieu du XIXe siècle, les explorateurs s’affrontent pour découvrir les sources du Nil.

En décembre 1856, Richard Francis Burton et John Speke partent pour Zanzibar et explorent l’Afrique de l’Est pendant 6 mois. En février 1858, ils découvrent le lac Tanganyka puis Speke, seul, découvre le lac Victoria. Convaincu d’avoir trouvé la source du Nil, Speke rentre précipitamment en Angleterre annoncer sa découverte.

L’opposition totale de Burton sur la découverte de Speke et la rivalité profonde entre les deux hommes, obligent Speke à repartir en Afrique en 1860 mais il est fait prisonnier par une tribu puis libéré bien plus tard. Samuel Baker et sa femme Florence partent à sa recherche.

Le 24 juillet 1862, Speke atteint enfin le Nil, puis les chutes de Rippon où le fleuve sort du Victoria Nyanza. Il télégraphie à Londres le fruit de sa découverte. La nouvelle fait sensation. Le retour de Speke est triomphal. Sur les indications de Speke, Baker trouve en 1864 un autre lac qu’il nommera «Albert» ; une rivière relie le lac Victoria au lac Albert.

On comprend alors que le Nil ne puise pas son eau dans un seul lac, mais dans plusieurs qui communiquent entre eux.

Après de nombreuses controverses, il sera établi que quatre grands lacs alimentent le Nil : Victoria, Albert, Edouard, George ce qui établit John Speke, Samuel et Florence Baker comme les vrais découvreurs des sources du Nil.

1048
155 cm
220 cm
0.44 kg
978-2-917254-56-1
Format (en mm)
148 x 210
Reliure
Broché collé
Nombre de pages
265
Gravures - Illustrations
Oui
Édition originale
1864
chat Commentaires (0)