legend
zoom_out_map
chevron_left chevron_right

De Zaïssansk au Tibet

 Véritable réédition.

Ce livre n'est pas un fac-similé.

24,00 € TTC

22,75 € HT

7-10 jours
check Livre neuf

Au mois de novembre 1870, Nicolas Prjévalsky, alors colonel d’état-major, partait de Kiakhta pour reconnaître la Mongolie et le pays des Tangouts.

La relation de son voyage, imprimée à Saint-Pétersbourg en 1875, fut traduite en français par M. G. Du Laurens et publiée à Paris en 1880. En 1876, N. Prjévalsky avait entrepris un second voyage; son but était alors de pénétrer au Thibet par Kouldja et le Lob-nor. Malheureusement la maladie l’arrêta, et c’est à Kouljda même qu’il fit de ce voyage un compte rendu succinct, inséré dans les bul­letins de la Société de Géographie de Saint-Pétersbourg en 1877.

Après une interruption, nécessitée par l’état de sa santé et par des difficultés survenues entre la Russie et la Chine, l’explorateur se remit en marche en 1879, espérant arriver au Thibet et aux sources du fleuve Jaune par Khami et le Tsaïdam. Si, malgré des efforts surhumains et une admirable abné­gation, il n’a pas atteint complètement le but qu’il s’était proposé, sa relation n’en donne pas moins des renseignements précieux sur la géographie, l’histoire naturelle et les habitants de régions jusqu’alors incon­nues.

C’est cette relation que nous proposons dans la série «Aventures & Explorations». Nicolas Prjévalsky est actuellement considéré comme l’un des grands explorateurs du 19e siècle qui a fait progresser considérablement les connaissances sur l’Asie Centrale.

1049
978-2-917254-57-8
Format (en mm)
148 x 210
Reliure
Broché collé
Nombre de pages
240
Gravures - Illustrations
Oui
Édition originale
1880
chat Commentaires (0)