Marine

Marine

Des bateaux aux couleurs de la Gironde
20,85 €
La Garonne, premier vapeur de l’estuaire de la Gironde construit à Lormont par les chantiers MM Chaigneau frères et Bichon est lancé le 2 août 1818 devant une foule immense. Le fleuve est couvert d’embarcations et l’opération est saluée par des cris enthousiastes. En 1900 la construction du cargo Sauternes inaugure l’entrée de la Compagnie Worms dans le vingtième siècle. Le succès des lignes au départ de Bordeaux à destination de l’Europe du Nord incite la compagnie à baptiser un grand nombre de ces bateaux du nom des appellations des grands crus bordelais. Quarante-sept navires aux noms prestigieux de Château Yquem, Château Lafite, Château Latour, Margaux, Pessac, Saint-Émilion...vont relier le port de la Lune à la Baltique. Depuis, le département de la Gironde a été honoré par un grand nombre de bateaux dont les noms évoquent la métropole girondine, ses villes, villages, contrées, ports, monuments et châteaux. Dans cet ouvrage, François Jouison, ancien officier de la marine marchande, raconte l’histoire de ces bateaux et nous fait parcourir en sa compagnie les canaux, rivières, et océans sur lesquels ils ont navigué. Organisé comme un dictionnaire, illustré de nombreuses photos, ce livre sera un outil indispensable, facile à lire et très instructif pour tous ceux qui s’intéressent aux navires.
Sous-marins et submersibles
14,22 €
Ce livre, publié en 1918, démontre l’importance croissante des sous-marines dans les conflits modernes. Écrit par le père du Narval, cet ouvrage montre l’état dans lequel se trouvaient les principales nations juste à la fin de la première guerre mondiale. Maxime Laubeuf, en technicien avisé, dresse l’inventaire de ces nouvelles armes, souvent secrètes, qui vont semer la terreur dans toutes les mers du globe. Plusieurs plans de sous-marins sont présentés par l’auteur, ainsi que de nombreuses photos en situation. Les tragédies font également partie de cet état, que ce soit par faits de guerre ou d’accidents de mise au point ou d’erreur de navigation. Un livre précis ; certes une vision dépassée par la formidable évolution des « bateaux noirs » mais toujours, en filigrane, cette terrible puissance mise au point par l’homme. Maxime Laubeuf est considéré comme le père des sous-marins modernes. Ingénieur du Génie Maritime, il conçut le premier sous-marin à double coque, inventant le torpilleur submersible. Son prototype, le Narval, commence des essais brillants à Cherbourg, en 1907 et surclasse tous les autres navires. Ses innovations seront adoptées par toutes les marines du monde.
La Marine de guerre
36,97 €
Dans ce magnifique ouvrage, illustré de 280 gravures, A. Sauvaire Jourdan dresse le panorama complet de la Marine de Guerre de son époque : les ports, les débuts des navires de guerre, l’artillerie navale, les marins, la vie à bord, la stratégie maritime et même les premiers sous-marins. Le quotidien de ces marins et de leurs officiers ainsi que leurs habitudes sont décrits ici par l’auteur, véritable témoignage historique et humain sur ce métier particulièrement difficile et risqué. Même si les techniques ont considérablement évolué, on ne peut rester qu’admiratif devant le génie de l’homme, poussé sans cesse à se surpasser et inventer de nouveaux procédés et technologies qui nous permettent de vivre un peu mieux chaque jour. Bien sur, l’armement est un moteur important dans les découvertes et l’Histoire des Hommes est indissociable de leur désir de conquêtes. Cependant, l’auteur nous laisse, au fil des pages, un vibrant hommage à tous ces hommes et femmes qui ont fait et font toujours l’Histoire de cette Marine, mettant en avant les valeurs humaines telles que le courage, l’honnêteté, le travail... Une grande et belle Histoire.
Les Torpilles
18,01 €
Dans cet ouvrage, Eugène Hennebert, lieutenant-colonel du Génie en retraite, nous explique la genèse des torpilles depuis l’antiquité avec certains feux grégeois jusqu’à son époque avec les premiers torpilleurs et sous-marins. Il nous décrit avec de nombreuses illustrations les différents modèles inventés, les moyens de les mettre en oeuvre et les effets qui en résultent. Dans la dernière partie de cet ouvrage il aborde sur le plan tactique et sur le plan historique, l’utilisation de cette arme utilisée dans de nombreux conflits maritimes au XVIIIème et au XIXème siècle. Eugène Hennebert est né le 19 juillet 1826, à Beauvais. Il est sorti de Ecole Polytechnique en 1845 et a choisi l’arme du Génie. À sa retraite en 1883, après une longue carrière militaire, il a écrit plus d’une quarantaine ouvrages scientifiques et historiques ainsi que de nombreux articles de journaux, brochures et notices. Il est mort à Versailles, le 4 juin 1896.
La Marine de guerre (Monde industriel)
16,11 €
Ce petit ouvrage de 120 pages ne prétend pas rivaliser avec celui de Sauvaire-Jourdan (400 pages) bien qu’ils aient le même titre. Ce texte de Lucien Huard, extrait du « Monde Industriel » fait la part belle aux illustrations et gravures. La première partie de ce livre traite de la marine, de son armement, de ses moyens de propulsion et des conflits nombreux en Europe et aux Etats-Unis qui ont amené les différents pays concernés à développer des moyens de destruction de plus en plus élaborés. La deuxième partie s’intéresse aux débuts de la guerre sous-marine mettant en œuvre les premiers sous-marins et surtout les torpilles, engins de mort privilégiés par tous les gouvernements et qui restent, encore à notre époque moderne, largement utilises dans les conflits maritimes.
La Navigation sous-marine
36,97 €
Tous les passionnés de sous-marins, de marine, de navigation et de navires en général vont adorer cet ouvrage. PESCE relate en détail les débuts de cette invention et les risques énormes que les hommes ont pris pour leur permettre d’explorer les fonds sous-marins. Cette merveilleuse histoire, agrémentée de très nombreuses illustrations et photographies, donne à cette «Navigation sous-marine» une réalité historique incontestable. L'auteur démontre, preuves à l’appui, l’intérêt des hommes pour le fond des mers dès l’antiquité, essayant déjà de mettre au point l’ancêtre des scaphandres. L'incessant besoin d’armement et de destruction de l’homme a été un moteur puissant de nombreuses découvertes, notamment celui des sous-marins utilisés dès le départ à couler le navire ennemi avant de devenir un formidable moyen d’investigation scientifique. Ce livre magnifique est une véritable ode au génie humain, à l’esprit scientifique de l’homme et sa curiosité scientifique, lui permettant d’en savoir toujours plus sur son environnement naturel. La presse en parle : Fleuves et Canaux - Article du 26 janvier 2013
Les Paquebots à grande vitesse
20,85 €
Tous les passionnés de marine seront heureux de découvrir cet ouvrage, enfin réédité. Maurice DEMOULIN, ingénieur des Arts et Manufactures, nous entraîne dans le monde si particulier et complexe des paquebots. Le City Of Rome, le Servia, l’America et tant d’autres transatlantiques célèbres qui ont marqué les grands débuts de l’ère des paquebots sont ici décrits, commentés, décortiqués. Illustrée de nombreuses gravures, cette histoire des Paquebots à grande vitesse nous relate avec précision l’évolution de la conception et de la fabrication de ces énormes bâtiments (coque, gréement, machine, emménagements) ainsi que de leur mode de propulsion. A travers l’histoire de ces grands navires, c’est le génie humain qui est particulièrement mis en avant, et ce pour notre plus grand plaisir.